gn.toflyintheworld.com
Nouvelles recettes

Récapitulatif : "Top Chef Masters", saison 5, épisode 7

Récapitulatif :


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Après la double élimination de la semaine dernière, il était clair que le fait que Sue et Jennifer aient été lancées a évidemment ébouriffé beaucoup de plumes, en grande partie parce que leurs plats étaient jugés sur la façon dont ils satisfaisaient les enfants. Au début de l'épisode de cette semaine, nous avons accueilli à nouveau Jennifer, qui a battu Susan dans la bataille des sous-chefs pour une seconde chance.

L'actrice Ali Larter est sortie pour présenter le Quickfire, pour une raison quelconque, qui tournait autour de la concoction vaguement mexicaine connue sous le nom de nachos. Le chef qui a fait le meilleur plat gagnerait l'immunité ainsi que 5 000 $ pour leur organisme de bienfaisance. Voici ce qu'ils ont fait :

Neal : Flauta au poulet et au fromage Jack avec salsa de tomatilles et piments ancho
David: Brochette de calamars et mangue frite à l'encre de seiche et sauce au fromage Jack
Douglas : Crevettes avec chips de nachos en poudre, fromage, haricots et consommé de salsa
Jennifer : Steak de jupe avec tomatillo salsa verde, crème sure et sauce cheddar
A chanté: Gâteau masa à la plancha de maïs avec hachis de chorizo, pico de gallo et neige de fromage cheddar
Bryan : Salade de crabe enrobée d'avocat avec salsa de tomatilles et chips de maïs croustillantes

Les calamars de David se sentaient « jetés ensemble », selon Ali, et le fromage de Sang avait le goût de la poudre que vous trouvez dans le mélange macaroni au fromage. Le nacho déconstruit de Doug était à peu près parfait et la salade de crabe de Bryan était vraiment élevée. Le plat de Douglas a fini par lui valoir l'immunité et 5 000 $ pour Green Dog Rescue.

Ali a pris congé, et après que les concurrents se soient jumelés, Stone a présenté le Elimination Challenge, dans lequel les équipes devaient créer un plat de fruits de mer avec une préparation chaude et froide. Ils serviraient 60 invités au Duke's, l'un des restaurants les plus en vogue de Malibu. Ils feraient leurs courses ce soir-là, mais ne sauraient pas avec quelle protéine ils travailleraient avant le lendemain matin.

Ils ont fait leurs achats sans aucune protéine particulière à l'esprit, jouant peut-être un peu plus en sécurité à cause de cela. Ils ont eu un bon dîner à Kwami (c'est ce moment de la saison où les chefs font plus que simplement courir), et nous avons eu la chance d'entendre Jennifer discuter de ne pas avoir d'enfants, Bryan a pris quelques photos (en utilisant cette excellente application de changement de visage ), et ils semblaient tous apprécier la compagnie de l'autre. Mais le lendemain matin, c'était le retour à la compétition, et le camion Anderson Seafood s'est arrêté avec du bar, des moules, des filets de Saint-Pierre, du crabe bleu en morceaux géants et une multitude d'autres fruits de mer. Ils ont dessiné des couteaux pour la pioche, et Jennifer et Douglas ont choisi le Saint-Pierre, David et Neal ont choisi le bar, et Sang et Bryan ont choisi la morue charbonnière. Et ils sont partis cuisiner.

Voici leurs derniers plats :

A chanté: Morue charbonnière au dashi avec concombre carbonisé
Bryan : Morue charbonnière barbecue avec pignons de pin, pain de maïs et bulles de soja
Sang's était fondamentalement dégoûtant et tiède (Curtis l'a craché), mais l'émulsion de cendre-nori avait une belle saveur de mer. La préparation de Bryan était très savoureuse et "l'un des plats les plus intelligents et les meilleurs" que le juge James Oseland avait mangé cette saison.

Neal : Crudo de bar local avec vinaigrette aux agrumes, tomates et poivrons
David: Bar laqué méditerranéen avec couscous de tomates et huile de curry
La présentation était un bordel, et cette basse ne se prêtait pas à une préparation crue car elle était musclée. David's était très occupé et le couscous était gras, mais les deux plats étaient connectés conceptuellement.

Douglas et Jennifer : Le saint-pierre en deux façons : le saint-pierre au kimchi avec du saint-pierre croustillant et des concombres
La présentation était magnifique, et les deux plats étaient en fait deux températures très différentes. Les saveurs et les textures allaient vraiment ensemble, et l'ensemble des plats a été apprécié par à peu près tous les juges.

Tous les chefs ont été appelés à la table des critiques, et Jennifer et Douglas ont appris que leur plat était le favori. "C'était comme si un chef avait préparé ce plat", a déclaré Curtis, ajoutant qu'il était "parfaitement exécuté", avec un morceau de poisson chaud apparemment niché comme par magie sur un bouillon froid.

La texture de la zibeline de Sang était pâteuse et tiède, et il n'y avait pas assez d'émulsion de nori. Alors que Bryan a affirmé que "l'élément de transition" était la fumée, cela n'a pas été le cas et les deux plats ne se complétaient pas du tout (Oseland l'a appelé "exactement ce que vous ne voulez pas que le poisson cru soit"). Il a fallu beaucoup de temps à Neal pour décomposer le poisson, et comme le crudo était dur, il aurait probablement dû se contenter de servir le tartare. Le couscous de David était humide et gras, et même si le poisson était bien cuit, il se perdait dans les épices.

En fin de compte, le crudo nerveux et mal exécuté de Neal était celui qui l'a renvoyé chez lui, et Sang a poussé un soupir de soulagement parce qu'il savait qu'il aurait pu tout aussi bien être mis en conserve. La semaine prochaine, les lutteurs de Lucha se présentent et il semble que les chefs doivent travailler avec les sous-chefs d'autres chefs.


Les Excellent chef Récapitulatif : une cuisine pleine de souffrance

Après m'être fortifié, cette fois, avec un double expresso, je me suis effondré pour un épisode de Excellent chef qui avait un suspense beaucoup plus dramatique que les précédents, avec une angoisse acharnée, une médisance sarcastique, des reproches à soi-même et une pure ineptie.

Sur la base de cet épisode et d'autres où cette équipe de professionnels a dû cuisiner pour plus de six personnes à la fois, il ne fait aucun doute que ces douze derniers, même avec une journée de préparation, n'ont aucune idée de comment mettre des plats qui seront appréciés par les 16 juges et mdash qui incluent cette semaine Tim Love de Lonesome Dove à Fort Worth Bryan Caswell de Reef à Houston Anita Lo d'Annisa à New York John Shook et Vinny Dotolo d'Animal à Los Angeles et John Currance de City Grocery à Oxford, Mississippi, avec le gang habituel de Padma, Tom Colicchio et Hugh Acheson.

Tout d'abord, les candidats doivent cuisiner un plat avec de la tequila, ce qui, mis à part le placement de produit Don Julio, est idiot, car, à moins que vous n'utilisiez un añejo vieilli (ce que font certains d'entre eux), il n'y a pas de saveur résiduelle à la liqueur après avoir été soumise à la chaleur. Chris Crary gagne pour ce qui est essentiellement un tireur d'huîtres avec de la tequila et quelque chose qu'il appelle "l'air salé".

Pour ce segment, Padma est habillée comme une mamacita mexicaine, passant plus tard à une gaine rose et à un mdash indiens d'Amérique si jamais ils font un film sur Sacagawea, Padma est votre fille. Le grand défi de la soirée est que les cuisiniers s'associent (pas de leur propre choix) afin de cuisiner du gibier et du mdash, du gibier, du canard, du wapiti, du cerf et du mdash et la plupart se lèvent ou coulent à l'occasion avec de la chutzpah commune. Heather (une sorte de jeune version de l'ancienne Shelley Winters), que tout le monde déteste maintenant presque autant qu'elle déteste tout le monde, bouscule Beverly à la bouche farineuse, qui, apprend-on, a déjà vécu une relation abusive et jure de ne jamais être intimidée à nouveau. Apparemment, elle n'a jamais rencontré quelqu'un comme Medusa Heather, qui embroche Beverly chaque fois qu'elle en a l'occasion, en criant : "Je suis ne pas faire de l'asiatique !"

Personne ne s'en sort bien, aucun plat n'est proclamé triomphe, puis les cuisiniers sont mis dans une salle pour se critiquer les uns les autres afin de garder leur place dans la compétition. La plupart des évaluations sont légères, surtout par rapport au barrage de venin de Heather envers Beverly, qui fond en larmes encore une fois.

En fait, il y a beaucoup de larmes cette semaine, ce qui, croyez-moi, est ne pas bien en évidence dans les cuisines professionnelles, même celle de Gordon Ramsay. Vous vous brûlez, vous continuez à frire. Tu te coupes le doigt, tu continues de trancher. Pas sur Excellent chef: Ici, vous recevez un mauvais commentaire de Colicchio ou de l'un des autres candidats, et la cuisine est trempée d'explosions émotionnelles.

Quoi qu'il en soit, à la fin, ils lancent Dakota, qui a servi du gibier littéralement cru, et sa partenaire Nyesha, qui n'a rien foutu du tout. Mais n'ayez crainte ! Eux, comme tout le monde qui ont démarré la série, ont une chance de revenir. Nous en sommes donc maintenant à, quoi, dix concurrents, plus le reste de ceux qui ont pris la botte ? Quelque chose comme ca.


Récapitulatif de Top Chef : Judge Dread

D'accord, les amis, soyons sérieux ici. Hier soirExcellent chef a été une soirée cruciale pour nos chefstestants : après un épisode de vacances rose, heureux et sans élimination, l'émission de cette semaine comportait une double élimination, une chance de rédemption et un nouveau juge si strict que vous auriez du mal à trouver lui craquant un sourire (mais encore une fois, nous savons tous ce qui se passe lorsque les Britanniques montrent les dents, alors c'est peut-être pour le mieux).

Oui, avec un nouveau juge remplaçant Gail et la possibilité de préparer un plat sans aucune limitation, nos chefs étaient impatients de se racheter et ne l'ont pas fait. Sérieusement, nos juges donnent aux chefs zéro limitations, et ils ont quand même réussi à livrer des plats peu impressionnants. Certes, cette semaine&# x2019s deux évictions étaient assez évidents : Eugene a pris un risque bizarre avec son vivaneau à la tomate et au basilic, et Melissa a essayé d'impressionner avec tacos au poisson (l'équivalent alimentaire du New Jersey &# x2014 malodorant et faux), mais il est évident que Bravo s'accrochait aux pailles pour trouver cette saison&# x2019s récolte de concurrents lorsque le gagnant d'un tel défi est Jamie, qui semaine après semaine out a insisté pour faire plat de pétoncles après plat de pétoncles. Où est la créativité ? Si, par exemple, les concurrents de la saison dernière avaient été confrontés au même défi, Richard aurait sorti une sorte de carpaccio de bœuf qui s'animait et dansait à chaque fois que Padma &# x201DMmm&# x201D-ed oh-so-séduisant ou maladroitement jonglé avec des couteaux.

Mais plus sur le défi d'élimination plus tard. Commençons par le début. Même si tous nos chefs ont échappé à l'élimination dans le dernier épisode, ils n'étaient toujours pas de la meilleure des humeurs : Eugene était contrarié d'être dans les trois derniers, Melissa a commencé à ressentir la pression de la compétition et Jamie McGrumperson était toujours contrarié. à propos de ne jamais gagner un jeu de Pretty Pretty Princess un défi. Mais la fille a dû avaler une canette de Diet Dr. Pepper, car elle s'est rapidement préparée pour le défi de tir rapide Diet Dr. Pepper ! Étant donné que de nombreux chefs sont maintenant obligés d'attacher le nombre de calories à leur nourriture (merci, Starbucks, de m'avoir récemment informé de la quantité de graisse que j'ai ajoutée à mon corps au cours des dernières années en mangeant vos biscuits au sucre de 400 calories), notre les chefs ont été chargés de cuisiner une friandise sucrée, comme Diet Dr. Pepper, sans utiliser de sucre. Ai-je mentionné que le quickfire a été parrainé par Diet Dr. Pepper ? Sérieusement, avec la façon dont Ariane nommait Diet Dr. Pepper, j'aurais juré qu'elle essayait de se faire livrer un camion entier plein de sodas pour qu'elle puisse échanger les canettes contre des billets de Bruce Springsteen.

SUIVANT: Le juge invité ”intéressant” mange les chefs pour le dessert

Mais avant que nos chefs puissent commencer, Padma a présenté l'épisode&# x2019s juge invité : Jean-Christophe Novelli, un chef pâtissier si sérieux, il est difficile de croire qu'il vit du sucre (j'espère qu'il a descendu des bâtons de lutin après avoir roulé loin ce chariot de sucre). Vraiment, c'était un défi difficile pour des charmeurs comme Fabio, car Jean-Christophe ne semblait tout simplement pas d'humeur à être charmé. Il a repoussé Stefan et sa légèreté, et a fini de goûter chaque plat avec un glacial "intéressant", ressemblant à une religieuse d'école primaire se préparant à flageller un élève pour avoir soumis un rapport de livre inférieur à la normale. Et Jean-Christophe n'a pas hésité à énumérer ses plats les moins préférés du défi : même si cela avait l'air délicieux, Carla&# x2019s baklava avec un disque de chocolat et des bananes frites était tout simplement trop fade, Ariane&# x2019s crêpes de blé entier avec cr& fouetté #xE8me n'était tout simplement pas assez créatif, et Jamie's ricotta mascarpone napoléon était, eh bien, ȁintéressant.” Quant aux trois premiers ? Jean-Christophe a creusé le Dr Jeff&# x2019s yogourt aux cerises et aux figues blanches, Leah&# x2019s crêpe à la ricotta fouettée, fraises et balsamique, et Radhika&# x2019s pudding au pain avec saut&# xE9ed pêche blanche, qui s'est avéré être le plat gagnant. Radhika n'aurait pas pu être plus heureuse d'avoir gagné l'immunité, disant qu'elle était sur "Cloud 99". Je ne savais pas qu'il y avait des niveaux au-dessus de Cloud 9, mais j'imagine qu'elle est entourée de nombreux ballons de luft là-haut.

Après le tir rapide, nos chefs ont appris la nouvelle de leur nouveau juge, qui s'est avéré être Toby Young, critique gastronomique anglais et ancien Salon de la vanité écrivain, ou, comme l'appelait Fabio, 𠇚 critique gastronomique en Angleterre. Il est parti et a énervé beaucoup de gens. Comment perdre des amis et s'aliéner les gens, une comédie romantique de merde qui a été inspirée par la vie de Young&# x2019. Puis-je récupérer ces deux heures, s'il vous plaît ?). Mais Padma a dit aux chefs qu'ils devraient attendre les instructions pour le défi d'élimination dans Toby&# x2019s &# x201Dhonor.&# x201D Toby a-t-il été oint roi de Excellent chef et non on nous a dit? Après cet étrange choix de mots, je m'attendais presque à ce qu'il entre drapé dans une cape Glad Bag, un bâton Diet Dr. Pepper et une couronne du mur d'accessoires Bluefly. Oups! Mauvaise émission.

Quoi qu'il en soit, les chefs ont été renvoyés dans leur appartement et Tom est arrivé peu de temps après pour décrire les détails de leur défi d'élimination. (Toujours monsieur, Fabio s'inquiétait plus de l'appartement sale pour Tom que du défi imminent. Heureusement qu'il a M. Clean à ses côtés dans l'équipe Europe !) Les chefs n'auraient aucune limite, ce qui leur permettrait de montrer aux juges leur de vraies personnalités avec un plat de style familial. Mais il y avait un hic : ce serait une dégustation à l'aveugle. Les chefs ont été divisés en deux groupes et envoyés faire leurs courses séparément. Chez Whole Foods, Carla s'est appuyée sur les voix dans sa tête (ou son ”intuition”) pour la guider dans la bonne direction — cuisiner des protéines au lieu d'un plat végétarien — et Jamie a décidé qu'elle préparerait à nouveau pétoncles (comme l'a dit Fabio, ce n'est pas Coquilles Saint-Jacques! Cependant, cela ne me dérangerait pas de regarder une émission de télé-réalité sur les pétoncles, à condition qu'elle inclue un bain à remous et des extensions de cheveux).

SUIVANT : Jamie doit cesser d'être un sourpuss

Le premier groupe de chefs (Radhika, Hosea, Jamie, Fabio, Melissa et Eugene) s'est mis au travail dans la cuisine et est sorti pour présenter leurs plats aux juges — et aux cinq autres concurrents, qui seraient également juges invités. le défi. Pas une mauvaise idée, c'était enfin l'occasion pour les candidats sympas de cette saison de prendre quelques coups bas, mais les candidats étaient assez gentils avec leurs collègues chefs, surtout par rapport à Toby. Le nouveau juge &# x2014 qui avait apparemment voyagé dans le temps sur le Excellent chefscène sonore de 2004 &# x2014 a affirmé qu'il avait trouvé les armes de destruction massive dans la bisque de crabe au curry de Radhika&# x2019 et qu'Eugene&# x2019s croustillant de vivaneau rouge était comme &# x201Dle fade menant le fade.&# x201D Maintenant, je donne le accessoires de l'homme pour essayer d'augmenter le quotient de créativité de Excellent chefLes critiques de ‘s, mais ces plaisanteries 𠇜lever” auraient-elles pu sembler plus pré-écrites ? Mais je ne blâme pas Excellent chef pour importer un homme sans seins Simon Cowell-a-like: Le spectacle pourrait utiliser un peu de piquant dans le département des panneaux, et ils ont déjà un Randy, grâce à Padmabot (il suffit de remplacer 𠇚ight” et �wg” par 𠇜'est délicieux !” et des bruits de bâillonnement).

Mais Toby a fait plus de critiques que prévu pour le groupe A, car Jamie était le seul à s'en sortir complètement indemne avec son plat : des pétoncles poêlés avec des oranges et des olives à l'ail et au fenouil. Le groupe B s'en sort un peu mieux : les juges étaient fans de Stefan&# x2019s canard rôti et d'Ariane&# x2019s skate wing avec ananas. Même le Dr Jeff a été récompensé pour son sorbet à l'avocat, que Toby a curieusement comparé à Tom Cruise. (Apparemment, le sorbet maintient Katie Holmes enchaînée dans son sous-sol aussi ?)

Au moment du panel, nos juges ont choisi leurs trois meilleurs pour le défi : Jamie, pour ses pétoncles Ariane, pour son patin et Stefan, pour son canard. Et après sept épisodes sans victoire, Jamie a finalement décroché une victoire, grâce à son plat raffiné et parfaitement complété. Le choix des trois derniers était assez facile : Eugène, dont le vivaneau à la tomate et au basilic était créatif, mais finalement trop doux, Carla, dont la coquille Saint-Jacques était acidulée et amère, et Melissa, qui tentait imprudemment de montrer aux juges sa personnalité avec des tacos au poisson (selon à Tom, Melissa est tacos au poisson. Et ce n'est pas une bonne chose, évidemment). Nos deux concurrents évincés ? En fin de compte, le panel a décidé qu'Eugene était prometteur, mais ils n'ont pas eu la patience de le voir s'épanouir, et Fish Tacos n'était tout simplement pas assez imaginatif pour rester dans le match.

A vous les amis ! Pensiez-vous qu'Eugene et Fish Tacos méritaient de rentrer chez eux ? Toby est-il drôle ou trop artificiel ? Qu'est-ce qui vous rend plus heureux : voir Jamie gagner un défi, ou savoir que vous n'avez pas à la voir bouder de ne plus gagner de défi ? Jusqu'à la semaine prochaine!


Récapitulatif télévisé: Top Chef All-Stars LA Episode 7 "Pitch Perfect"

  • Couteaux sortis (Photo par : Nicole Weingart/Bravo)

Bienvenue dans un autre récapitulatif de "Top Chef: All-Stars L.A.!" Nous sommes sans notre reine de la mode Nini, mais Karen a fait de la magie dans Last Chance Kitchen et, si nous la comprenons bien, a potentiellement été retenue captive dans la cuisine «Top Chef». Quoi qu'il en soit, elle est de retour dans le jeu !

Je suis Ssuis Pierre, et si je suis honnête à chaque fois que quelqu'un explique comment fonctionnent les éliminations sur "Top Chef", j'oublie immédiatement. Mais j'ai une personnalité incroyable.

Je suis Daniel Trainor et, en tant que personne qui a expliqué à plusieurs reprises comment fonctionnent les éliminations à Sam, je peux confirmer qu'il est non seulement dense, mais que sa personnalité est un 6 !

DT : Karen est de retour ! C'est super de la voir. Pensions-nous tous qu'elle serait à l'intérieur d'une de ces boîtes ? Bien sûr que je l'ai fait!

SS : Karen ne rentrera jamais dans l'un de vos des boites, Daniel !

DT : Heureux de la retrouver avec ses cheveux roses. Bien qu'elle semble définitivement fatiguée.

SS : Cette semaine, le Quickfire Challenge met en vedette le juge invité Danny Trejo, qui est apparemment une sorte de gourou des tacos et aussi un acteur. Dieu que j'aime LA.

DT : Avant que les chefs ne puissent commencer à préparer leurs propres tacos, Padma fait une blague incroyablement inconfortable à propos de la saucisse de Danny Trejo, 75 ans.

SS : Les chefs rient tous nerveusement, comme moi, et puis la tournure de ce défi est révélée : les chefs doivent utiliser des machettes pour tout leur travail de préparation dans ce défi.

DT : Danny Trejo a joué la Machette dans le long métrage « Machete ! Tu as compris? Comprenez-vous la blague?

SS : Personnellement, j'ai trouvé érotique de voir ces chefs claquer leurs machettes sur des légumes, et je suis fier de l'admettre, en fait.

DT : Pendant ce temps, j'étais très énervé par le concept de Brian Malarkey avec une machette.

SS : Kevin choisit courageusement d'utiliser des coquilles à tacos achetées en magasin au lieu de faire les siennes, ce qui donne l'impression qu'il est une parodie d'une personne blanche essayant de faire de la nourriture mexicaine.

DT : À un moment donné, Malarkey, brandissant une machette, a déclaré que « les tacos ne sont pas censés être parfaits, ils sont censés être bons ! » Une phrase qui ne supporte pas la discussion, mais mérite d'être répétée.

SS : Peut-être le titre de l'autobiographie de Malarkey ? Le taco de Gregory est trop salé, et Eric a courageusement choisi de déposer une demi-cuillère à café de farce au centre d'une tortilla.

DT : Lee Anne, qui est très excitée de dire à tout le monde qu'elle vit à Hawaï (. ) est au top avec le cadavre de Karen et notre éventuelle gagnante, Stéphanie.

SS : Après que Stéphanie ait remporté la victoire, Padma révèle que nous sommes sur le point de passer à la « Guerre des restaurants », que j'ai choisi de croire que c'est lorsque les chefs se battent physiquement. Daniel ? Ai-je raison ou ai-je raison ?

DT : Eh bien, vous n'avez pas tort ! Mais d'une autre manière plus réaliste, oui vous vous trompez. Restaurant Wars est à "Top Chef" comme Snatch Game est à "RuPaul's Drag Race". Est-ce que quelqu'un lit encore ça ? Halle-loo.

SS : C'est une niche, mais je pense qu'ils sont toujours avec nous. Padma nous dit que les guerres approchent, mais en attendant, le défi de cette semaine est de présenter un concept de restaurant. Deux gagnants seront choisis et ces concepts seront les restaurants de la semaine prochaine.

  • (Photo par : Nicole Weingart/Bravo)

DT : Nos juges invités cette semaine sont Stephanie Izard, qui a remporté la quatrième saison de « Top Chef », et Kevin Boehm, qui est beau.

SS : Les chefs se mettent au travail pour créer des moodboards comme s'ils étaient des coachs de vie de 22 ans.

DT : Voltaggio colle une assiette et des ustensiles sur son mood board. Son humeur est le chaos.

SS : Le concept de restaurant de Stéphanie est, je suppose, un endroit qui sert de la nourriture ? C'était assez flou et elle ne semblait pas savoir ce qu'était un restaurant.

DT : En parlant de Stéphanie, nous arrivons à Whole Foods et Kevin lui dit de « bougez-le, toots ! » Cet homme ne devrait plus jamais être autorisé à parler à une femme.

SS : C'était un moment bizarre ! Je devais prendre un verre d'eau !

DT : Un verre d'eau par jour éloigne le médecin !

SS : Mon Dieu, j'aime cet aphorisme classique dont tout le monde s'accorde pour dire qu'il est réel.

DT : Karen révèle que son concept de restaurant est une sorte de situation de dim sum moderne qui, compte tenu de son expérience en théâtre musical, nous fait réfléchir.

DT : C'est à ce stade que nous devons discuter de la façon dont l'inspiration pour le restaurant de Brian Malarkey était « Shrek ».

SS : Sur la base de son discours de trente-cinq minutes, Malarkey est accro à « Shrek » et a maintenant créé un restaurant fusion baja-asiatique axé sur le millénaire à propos de « Shrek ». Dieu, quel spectacle.

DT : Pendant ce temps, j'étais en train d'écrire une blague sur la façon dont Thatcher et Rye sonnent comme les noms que Voltaggio donnerait à ses enfants et, voilà, ils le sont !

SS : Voltaggio, malgré tous ses efforts, n'est pas un chef du peuple. Il a présenté un «risotto aux graines de tournesol» comme un plat accessible, qui semblait un peu sourd à cette chienne de base.

DT : Les juges étaient à deux secondes de donner leurs reins à Melissa parce qu'ils aimaient tellement son plat. Même Melissa était comme "calme-toi, j'ai fait du maïs."

SS : Stéphanie présente son lieu de restauration aux juges qui ne sont pas du tout impressionnés, et le beau restaurateur professionnel suggère qu'elle nomme son lieu « Immunité », ce qui était en fait une brûlure assez solide.

DT : Malheureusement, son schnitzel était du shitzel.

SS : Le concept d'Eric « Middle Passage », qui était brillant, magnifique et bien pensé, ne fait malheureusement pas l'unanimité auprès des juges. Il cuisine des plats de la diaspora africaine et les présente comme décontractés mais aussi formels en quelque sorte. Padma semble furieux de cette contradiction.

DT : Gregory et Kevin remportent le défi, ce qui signifie que nous nous dirigeons vers le restaurant de Gregory Kann et le restaurant de Kevin * vérifie les notes * The Country Captain.

SS : Eric et ses plats impopulaires se retrouvent en bas cette semaine aux côtés de Lee Anne et Stéphanie. L'immunité de Stéphanie signifie que les juges lui disent des choses méchantes, puis elle s'en va avant qu'Eric et Lee Anne ne soient éliminés.

DT : Nous disons au revoir à Eric cette semaine. Il est libre de rentrer à la maison et de faire l'amour avec sa magnifique femme, que ce récapitulatif n'hésiterait pas à connaître un peu mieux.

SS : Daniel, garde-le dans ton pantalon homosexuel.

DT : JE VOULAIS COMME AMIS. JE PEUX AVOIR D'AUTRES AMIS, SAM !

SS : Daniel, je te déclare la guerre des restaurants. C'est comme ça que ça marche ? A la semaine prochaine, je t'aime. Au revoir!

Daniel Trainor est écrivain, podcasteur, fils et ami de Los Angeles, en Californie. Originaire du Michigan, son amour pour tout ce qui touche à la culture pop a commencé tôt, une fois en utilisant des crêpes pour soudoyer son chemin sur les gradins du tapis rouge des Oscars avec sa mère. En plus d'écrire pour AwardsWatch, il est un grand fan de sport et anime le podcast sportif LGBTQ "Same Team". Un jour, il espère que Jane Krakowski remportera un Emmy.

Sam Stone est un écrivain et acteur basé à Brooklyn, New York. Il écrit entre autres sur l'humour, la culture et les voyages, et passe son temps libre à lire sur toutes ces choses. Vous pouvez le retrouver sur twitter @sam_the_stone ou sur Instagram @samstone000.

Daniel Trainor et Sam Stone

Daniel Trainor est écrivain, podcasteur, fils et ami de Los Angeles, en Californie. Originaire du Michigan, son amour pour tout ce qui touche à la culture pop a commencé tôt, une fois en utilisant des crêpes pour soudoyer son chemin sur les gradins du tapis rouge des Oscars avec sa mère. En plus d'écrire pour AwardsWatch, il est un grand fan de sport et anime le podcast sportif LGBTQ "Same Team". Un jour, il espère que Jane Krakowski remportera un Emmy.

Sam Stone est un écrivain et acteur basé à Brooklyn, New York. Il écrit entre autres sur l'humour, la culture et les voyages, et passe son temps libre à lire sur toutes ces choses. Vous pouvez le retrouver sur twitter @sam_the_stone ou sur Instagram @samstone000.


Top Chef California Épisode 7: Retour dans la journée

Le salon fête son 10e anniversaire au moment où la saison est passée à 10 chefs. Et si vous pensez que Bravo n'allait pas en faire du foin, vous ne devez pas beaucoup regarder Bravo.

Pour le quickfire, chaque chef a 20 secondes pour choisir un ingrédient dans le garde-manger. Les chefs doivent tous utiliser ces mêmes 10 ingrédients pour cuisiner un plat. Rien d'autre. Jason choisit en dernier – après une rafale de bœuf, de poulet, de poivrons, de sel, etc. – et ses collègues chefs huent pratiquement quand il revient avec du céleri.

"Vous pouvez cuisiner avec, vous pouvez l'utiliser cru, vous pouvez utiliser les feuilles comme élément herbacé", explique notre homme. Et en effet, la grande majorité des chefs finissent par utiliser du céleri quelque part dans leur plat. Mec, c'était une stratégie sérieuse. Bien joué.

Le défi de l'élimination, cuisiner un plat qui représente qui vous étiez il y a 10 ans, se voulait probablement un joyeux exercice flou. Mais les choses deviennent sombres, vite. Il y a dix ans, la relation de Kwame avec son père s'effondrait et Isaac faisait face aux conséquences de l'ouragan Katrina. Phillip sortait avec une fille péruvienne et son chignon n'était qu'un cheveu dans ses yeux.

Jason occupait son premier poste de direction chez Café Juanita. C'était une période de transition étrange, raconte-t-il à la caméra, et il était bien trop intense. Surtout quand il s'agit de truite.

"Le café Juanita avait ce plat de truite signature, l'un des plats les plus difficiles à cuisiner dans tout le restaurant", dit-il. "Je devenais cette garce folle et déchaînée qui criait sur tout le monde en attendant la perfection. J'ai réalisé qu'il n'était pas nécessaire d'être un connard avec tout le monde." Cette truite représente maintenant ce point de renouveau où Jason a commencé à trouver sa propre voix. Il va donc préparer ce plat de truite, et ce serait le comble de l'ironie dramatique s'il n'était pas parfaitement cuit.

Le lendemain matin, les chefs se mettent au travail, mais Jason n'a pas fini de réfléchir : "J'ai toujours été un peu bizarre", raconte-t-il à la caméra. "Je n'ai pas peur de porter des chaussures rouge vif et des motifs contrastés, cela n'a jamais été dans mon intérêt de m'intégrer." Et pourtant, avec des types plus bruyants (certains pourraient dire bro-ier), il se retrouve silencieux, ce qui est un rôle inhabituel pour notre homme.

Il a tapé dessus juste là. J'ai commencé à récapituler cette saison parce que je pensais qu'il y aurait plein d'aventures avec Jason. C'était bizarre de voir un chef avec autant de personnalité souvent en arrière-plan. Cette rêverie fait place à la peur : Excellent chefLe montage de m'a appris que si vous avez soudainement une fenêtre sur les espoirs, les rêves et la lutte intérieure d'un chef, il ou elle pourrait ne pas tarder à cette cuisine.

En effet, Jason se rend compte que sa truite est un peu sous-saisonnée et essaie de consolider les choses avec du sel de finition. Une table remplie d'éminents chefs de LA juge, dont quelques-uns Excellent chef aluns, et aucun d'eux n'est impressionné.

"J'ai été ravi que vous ayez parfaitement poché un morceau de poisson", lui dit Mike Voltaggio. "Mais ça s'est en quelque sorte arrêté là." Tom demande si le Jason d'il y a 10 ans l'aurait mâché pour ce morceau de poisson. La réponse est malheureusement affirmative.

Oh mon Dieu, ça n'a pas l'air bien. Phillip, s'il te plaît, dépêche-toi et fais quelque chose de stupide pour éviter cette débâcle de la truite.

Comme je le craignais, Jason est au fond, avec Phillip et son petit pain (et un ceviche pas assez acide) et Kwame, qui était tellement bouleversé de penser à sa relation avec son père qu'il a pratiquement perdu la moitié de son ongle dans ses assiettes de brocoli jerk jamaïcain. (Bien sûr, quelqu'un fait l'inévitable jeu de mots : « Alors vous n'avez pas réussi ? »)

Mais c'est Jason que les chefs veulent vraiment psychanalyser. Gail lui dit : « Je n'aurais jamais pensé, dans un million d'années, que c'était ton plat. Décevoir Gail, c'est comme matraquer une créature de la forêt câline avec un rouleau à pâtisserie. Tom note qu'il a semblé vraiment serré. « On dirait presque qu'il n'y a pas de joie pour toi en ce moment. Que se passe-t-il ?

Jason reconnaît que son manque d'assaisonnement était "énorme et impardonnable", mais dit qu'il n'est plus lui-même depuis qu'il a quitté ses restaurants. "Les choses changeaient et je ne trouvais plus cette joie." Sa franchise inspire Tom à prononcer un discours de calibre Rudy sur la façon dont la cuisine semble n'être que du feu et des couteaux, mais c'est vraiment de l'émotion.

Cet échange me soulage énormément. Les juges devraient être de sérieux sacs de saleté au cœur froid pour renvoyer Jason chez lui après la mise à nu de son âme émotionnelle et le discours inspirant de Tom.

Le gagnant: Marjorie remporte sa deuxième victoire pour avoir cuisiné un curry vert en souvenir de son caractère vert il y a 10 ans. Il h.

Le perdant: Oh non. Padma reprend à peine son souffle après le grand discours de Tom avant de dire à Jason d'emballer ses couteaux et de partir. Il nous laisse quelques mots philosophiques et des souvenirs indélébiles de son pantalon jaune vif

Et ainsi conclut ces récapitulations. Je suppose que je pourrais passer mon allégeance à Chad barbu puisqu'il est de Spokane, mais je n'ai tout simplement pas le cœur. (Plus maintenant, je pourrais être l'équipe Margie.) Comme l'a dit un sage nommé Jason Stratton dans son Excellent chef entretien de sortie, « le changement peut être passionnant ». Et ne vous inquiétez pas, monsieur. il y a un nouveau concert fabuleux à Mamnoon qui vous attend de l'autre côté.


Récapitulatif de l'épisode 8 de Top Chef Las Vegas

Encore une fois, c'est tôt le matin au domaine Top Chef où nous trouvons Robin en train de faire du Pilates à l'extérieur. A l'intérieur, frère Mike n'aime pas le sentiment d'être au fond.

Il se compare alors à une Babe Ruth culinaire. Le garçon n'a pas beaucoup d'expressions faciales, mais il a beaucoup d'ego. Et Eli, qui vit toujours avec ses parents, appelle maman.

En route pour la cuisine Top Chef !

Les défis de cet épisode portent sur l'art du jumelage. Pour l'Alexia Quickfire, les chefstestants doivent créer un plat incorporant l'une des nombreuses variétés d'Alexia Crunchy Snacks.

Certes, il s'agit d'un défi plus haut de gamme que ceux des saisons précédentes nécessitant l'utilisation d'articles de distributeurs automatiques, mais quand même. Le mécénat d'entreprise règne en maître !

Nous constatons alors qu'il existe une connexion Palmer - Brothers Voltaggio.

Les frères n'ont pas besoin de l'avantage de toute façon. Eh bien, peut-être que Michael l'a fait la semaine dernière.

Les chefstestants ont 45 minutes pour relever le défi. Depuis sa conversation téléphonique avec sa mère, Eli se sent vraiment en confiance. Ash, pas si confiant, dit qu'il va apporter quelques changements à sa façon de concourir.

Jen a choisi de faire des côtelettes de porc mais comme le temps presse, elle se rend compte qu'elles sont trop cuites. Mais elle pense que si les juges frappent sa station en premier, tout ira bien.

Time flies and soon Charlie Palmer and Padma are tasting the food/snack hybrid dishes. Of course they visit Jen last. And of course she ends up in the bottom three along with Ash and Robin. On top are Bryan, Kevin, and CockyEli, whose mama is finally made proud when he scores the win. Unfortunately for him, this is not a High Stakes Quickfire, and there is no more immunity.

The knife block is then dragged out and the chefs pull cutting implements bearing the names of pig parts. BrotherMike gets cheeks while his older brother gets ribs Laurine has the butt and Eli the belly (but butt seems more appropriate for him, doesn't it?). DoucheyMike gets pork shoulder, Kevin gets the leg, Robin gets center cut chops, and Ash gets the tenderloin. Jen's knife reads "wild" meaning she gets to choose her cut. She goes for belly.

For this Elimination Challenge, the cheftestants are to create a dish that works with pinot noir for an annual "Pigs and Pinot" charity event. They will have 4 hours to make 150 tasting portions. But first, they visit Palmer's restaurant, Aureole, where they meet a master sommelier and have several glasses of pinot.

They each pick a pinot with which to pair their pork dish. Mama's-Boy Eli scoffs at the lot of them and says there are clearly amateur palates in the group.

After wine, then shopping. I get the feeling that Whole Foods must have been warned that nine chefs would come in looking for a couple hundred pounds of pork products, because I know my local shop wouldn't be able to accommodate the request. Does Whole Foods even sell pork cheeks?

Back at the Top Chef Hideaway, Eli is cooking scallops for dinner. Robin, who tends to be on the loquacious side, is offering him platters on which to put the food, offering him scallions to put on top the dish, etc. She's just trying to be helpful. But his dislike for her is so intense, he's a prick about the situation. When she comments that he's used a cutting board that she had put out for her own use, but it's ok, she'll wash it, he stomps around like the big baby he is and screams that Robin is not his mother.

Robin's really ok with it, after all.

Boire!

The next scene shows the chefs hanging out in their underwear, eating directly from the skillet, like animals. It's like a frat house in there.

The next day, the chefs start preparing their dishes. Ash is afraid he's going to overcook his pork tenderloin, so he decides to switch gears and not make his original dish of pork served hot with polenta but instead take DoucheyMike's suggestion and serve the meat cold. So how is that "making [my] own food?" hmm?

Mama'sBoy and Jen both are using pork belly, so he uses this opportunity to trash talk her dish. Such a child.

Did anyone else notice how sweaty the usually cucumber-like Bryan was through both the Quickfire and Elimination Challenges?

I guess cooking for a former employer is high-stress. I think if I were cooking for an old boss, I'd be stressing out too, over which type of poison is most effective but hardest to detect.

Actually, the stress gets to both brothers, as they briefly squabble over the Glad wrap.

The cheftestants then gather their things and head to the Springs Preserve, where the porky event is taking place. Today's guest judges include Dana Cowin from Food & Wine, the prickly Toby Young, and one of Gael Greene's hats, which appears to have attached itself to Padma's head.

. and sweaty.

They taste a bit of everything. Ash's pork is called "clammy" and Robin's dish is "slimy." Laurine's "rillettes" don't escape criticism either.

And, the usual suspects' dishes are praised.

At Judges' Table, those usual suspects, Brothers V, Jen, and Kevin, are called out first. They all made fine food and artfully paired their chosen pinots. Toby went on about how Jen's European pinot, when compared to the American pinots that they tasted prior to her dish, was like the difference between a shaved armpit and a hairy armpit. Remind me not to drink European pinot noirs without putting it through a filter first.

I thought Ms Armpit Wine was going to win this challenge, but I was wrong.

Charlie Palmer also invites Kevin to be a guest chef at the 2010 Pigs and Pinot event in California.

Next in front of the firing squad are Laurine, Ash, and Robin. Back in the stew room, DoucheyMike says he hopes that they make the "right decision" and axe "big r, small obin," and Mama'sBoy agrees and refers to her as "grandma." Umm. I'm older than Robin, and that comment really pissed me off. Grrrrr.

Back to the judging. Ash didn't develop flavors well enough in his dish, and his wine pairing didn't work. Tom says he second-guesses himself too much. Toby thought Laurine's rillettes were like "dry hash," and Palmer says they weren't rillettes at all. And Robin's sauce was compared to the gunk at the bottom of a coffee cup, not to mention her dish didn't have enough pork.

Fake-out scene! Back again in the stew room, Mama'sBoy continues to trash talk Robin. BrotherMike suggests that he really has a crush on her (which brings up all sorts of Oedipal issues) and at one point during Eli's rant says, "and then you had sex." The funniest part of this exchange is when BrotherBryan, who apparently has spent too much time staring blankly at the wall, says, "you did?" in a completely incredulous tone.
/fakeout

Back at Judges Table, Padma drops the verdict.

Not too surprising. He could have gone last week as well.


Excellent chef Finale Judge Recap: 'By Far He Was the Winner'

Et nous voici. Cette semaine, Excellent chef reaches its finale: Angelo gets sick Ed says "fuck you" to the judges and Kevin wins it all, humbly. After an entire season of recaps via our conversations with chef and guest judge Eric Ripert &mdash in which he revealed, among other things, that his nickname is "The Silver Fox" &mdash we talk to him one final time. Or maybe not: He won't say whether he'll be coming back next season. Either way, we can't thank him enough.

ESQUIRE: Taking the whole season into consideration and not just the finale, do you think Kevin deserved to win?

ERIC RIPERT: You know what happened with him? He's a very humble guy and he doesn't sell himself the way Angelo and Ed did, the way they brag about themselves. They were very entertaining. And as a viewer, at the end, you believe the bullshit that they're telling you. They had some great dishes, Ed and Angelo. Angelo had some genius dishes during the season.

ESQ: Who do you think had the biggest advantage, in terms of their sous chef?

ER: Hung and Michael Voltaggio were very strong, and Ilan &mdash he won Excellent chef, and gave me a very good dish when I was judging. But with all due respect, he's not at the level of Mike Voltaggio.

ESQ: And he was a little pushy as a sous chef.

ER: Definitely. He is pushy, and he's playing the role of the sous chef, but obviously Ed doesn't let him. Ed is very much like, "Dude, this is my game. You do what I'm telling you to do." So there was a little bit of tension in between them. And it doesn't help. You want your sous chef to be your friend, not to compete with you.

ESQ: What would you have done?

ER: Well, I think Ed was doing the right thing. I would have taken him aside and had a one-minute talk about how we would organize ourselves. I would have been diplomatic but direct: "Your role is to execute what I'm telling you to do. Do not create anything. Do not think. Just provide me with what I need."

ESQ: David Chang called Ed's dessert a "fuck you" to the judges. Do you think so?

ER: No. To me, it said, "This is my weakness, guys. I cannot provide you with a sophisticated dessert." You saw the dessert. It was cake with caramel sauce on top. Ed didn't know how to bake. Or, let's put it this way: He had no vision about dessert. Ilan had nothing to do with that. "You want a cake? I'll give you a cake." You give me that dessert in New Jersey on Thanksgiving, it's fine. But don't give me that in Singapore. At least be inspired by the Asian culture.

ESQ: Do you think that the advantage Angelo had by being familiar with Asian cuisine and having Hung as his sous chef balanced out the fact that he was sick?

ER: Let's face it, they made some mistakes. The first course was supposed to be vegetarian. In Angelo's vegetarian dish we had a huge slab of bacon. Salut! Sick or not sick that's a big mistake. And Angelo's duck &mdash that sour cherry shooter was undrinkable. Pure acidity. I was like, "Dude, what happened?" And then Kevin was right on. Kevin really did a great job. His weakest plate was the terrine at the beginning. It was slightly bland but pretty good, and his rouget was amazing, and his duck was amazing, and his dessert was fantastic! He deserved to win.

ESQ: What was your favorite dish from Angelo?

ER: The first challenge, when I got that arctic char made with the smoked salt. That was just out of this world. But he was very inconsistent. He had his peaks and his valleys. And at the finale, I know he was sick the day before, but he didn't lose because he was sick and couldn't cook well.

ESQ: What was your favorite dish of Kevin's from the season?

ER: Actually, the rouget was. He was under the radar: He was very rarely the strongest, but his execution was always very, very good, and toward the end he picked up some wind and became stronger and stronger. And in the finale &mdash by far he was the winner.

ESQ: Well, that's the way to do it. Get better as it goes along.

ER: It's like the Tour de France. Or a marathon. You have the guys who go nuts, running, running, running, and the last mile, they walk. And then you have the guys who start sturdy and end strong.

ESQ: And we're wondering this: Are you going to be back next year as a judge?


Recap: 'Top Chef Masters,' Season 5, Episode 7 - Recipes

Tonight’s Top Chef Masters Season Two there are only five chefs left to compete in the first level for the final two spots in the champion round. Susur Lee, Rick Tramanto, Maria Hines, Debbie Gold, and Jody Adams. All but Susur have been awarded a James Beard.

The Quick Fire Challenge is to create the perfect fruit plate presentation. Gail Simmons and Stephen Hamilton, Food Photographer are the judges on this challenge. Kelly Choi announces that this is a High Stakes Quick Fire, meaning the winner goes on to the Champion’s Round. Debbie isn’t so into fruit and is nervous about Stephen judging her food. Rick knows that presentation and knife skills are going to be critical in this challenge and he sees Susur as one of the astronauts of culinary arts and his biggest competition. Maria feels the pressure and wants to do an appetizer, entrée and dessert on one plate.

Debbie presents a Pecan Tempura Stuffed Fig with persimmon and tangerine.

The judges think this is visually powerful but there isn’t enough taste.

Jody serves Fig & Walnut Tart with Mediterranean Pomegranate Syrup and Zabaglione

The judges like all the great layers on this dish.

Maria serves Northwest Trio of Apple Soup, Grilled Fig Moustard and Fresh Berries with Berry Mousse.

Visually the judges like the simplicity, but Gail doesn’t know why it’s all on the same plate and misses the appetizer/entrée/dessert idea.

Susur creates a East Meets West Fruit Plate with Ravioli with Blackberries and Thai Basil.

Gail and Stephen think there is no focus, and too much going on.

Rick makes a Herb and Fruit Salad Shooters with a Versace cup and a blessing.

Judgment: Lots of pretty elements, the cup and the blessing add to the playfulness.

Jody takes the win in the Quick Fire Challenge and wins $5000 for her charity plus a spot in the next level.

For the Elimination Challenge, the chefs are asked to make a family dinner that is modernized. They will be serving it to the cast and crew of the television show Modern Family. They have 4 hours to prep in the Top Chef kitchen and then they must serve it on the lot.

Susur is still pissed off about getting the lowest score in the Quick Fire Challenge. He calls his wife, and she tells him to buck up and get in the fight. Debbie plays with the idea of Pork Chops and Applesauce from The Brady Bunch and decides on Pork Belly. After prepping for an hour and a half, Debbie realizes her pork belly isn’t cooking at all, and she is very worried. Maria is making almond milk. Debbie thinks that if she were to win Top Chef Masters it would be better than winning her James Beard Award.

The next day with 2 ½ hours to go, Debbie has decided to fry the pork belly, upon Maria’s suggestion. Susur is entertained by Debbie, as she runs around crazy and then all of a sudden she is done before anyone else. When the chefs take their food to the lot of Modern Family, they set up their service stations and although none of them are used to the catering aspect, they all make do.

Debbie serves a Glazed Pork Loin with Apple Butter and Winter Squash Slaw.

Susur makes a Roasted Chicken and Farce Curry dish with Polenta Grits, Tomato Jam, and Chili Mint Curry.

Channeling the Northwest, Maria decides on a Sockeye Salmon, Paprika Potatoes with Almond Slivers and Almond Milk.

Jody, although immune, still wants the $10,000 prize, and serves a Braised Chicken Thigh with Mushrooms, with Semolina Gnocchi and Herb Salad.

Rick serves Truffle White Beans with Escarole Grilled Sausage.

Susur’s dish goes over great but Gael thinks that mint chutney is spicy for a family meal, the rest of the judges call it clear, distinct and delicious. Everyone loves Maria’s salmon even though she is worried about it sitting in a chafing dish to stay warm. They love the sauce too. Gail thinks Jody’s braised chicken thighs are too salty and muddled. Rick’s escarole goes over well it is multilayered, although it might not be modern enough and there may not be enough truffles in it. Debbie’s pork dish is too sweet with the butter and jus combining and the result is a bit cloying.

In the end, with the highest points in Top Chef Masters history, Susur takes the competition with 19 ½ stars, each judge having given him 5 stars and the diners giving him 4 ½ stars. Good thing he decided to get in the fight!


MasterChef 2014 Season 5- 22 Contestants Move On

Last night was the Chef cuisinier 2014 Season 5 premiere. Thirty chefs competed to impress judges: Gordon Ramsay, Graham Elliot, and Joe Bastianich. Chef cuisinier 2014 already had some surprises! Only 22 chefs made it through and received the Chef cuisinier Season 5 white aprons.

Les Chef cuisinier 2014 contestants had one hour to prepare a dish that represents themselves. Normally, the judges would decide at the end who was worthy of the white aprons. Last night the judges sent people home in the middle of cooking! If they didn’t like what they saw or tasted, the contestants were sent home on the spot!

After 17 chefs earned their Chef cuisinier 2014 aprons, Ramsay announced the remaining nine contestants weren’t out of the contestant yet. They had one more chance to earn an apron. They had to elevate simple ingredients to Chef cuisinier level. After one final round of cooking, five more chefs earned white aprons.

Next week, the 22 contestants will continue their journey to win Chef cuisinier 2014. They will face bigger and better challenges than ever before on Chef cuisinier Season 5. Some of these challenges include cooking on an army base and a wedding!


'He Sees the Game, and He's Playing Very Aggressively'

This week on Excellent chef: Things heat up in the Palm Restaurant kitchen when Ed's pea purée goes mysteriously missing and then ends up on Alex's winning plate. Peut-être. Andrea's vanilla-tinged swordfish and mushy couscous earn her a ticket home, Angelo wins a $20,000 Quickfire and offers more "help" to his fellow contestants, Kelly over-salts, and a protein-centered power lunch gives Virginia senator Mark Warner a chance to vote on something Americans are actually interested in. As part of our ongoing weekly recaps on Eat Like a Man, we checked in with frequent guest judge Eric Ripert for more details.

ESQUIRE: Did Alex really have time to make that pea purée?

ERIC RIPERT: Ça dépend. If the peas are raw. Let's suppose you have to peel your peas. You have to cook them and put them in the blender. That takes a long time. But if the peas are frozen, basically it's a five-minute job. If you have a very powerful blender, you can make it very silky.

ESQ: So you don't think Alex stole the purée from Ed?

ER: At the end of the day, it really looks suspicious. There's no trace of pea purée at all from this guy, and then suddenly it appears in his hand. But until you're proven guilty, you're innocent, right? Because otherwise it would be too easy. Too many people would be hanged. So to me, until he's proven guilty, so far he's still innocent. However, I have strong suspicions. So if Alex did steal the pea purée, the karma will come back at him very quickly.

ESQ: The challenge took place in The Palm, and they have all those faces on the wall. What would it take to have someone's face on the wall of Le Bernardin?

ER: You have to be wanted by the FBI.

ESQ: From what you saw, do you think Andrea deserved to go home?

ER: Oui. First of all, you have to be very talented to make vanilla work with savory food. I mean, some very talented chefs have done it in the past with some lobster and things like that, but it's a hard one. And with mustard and vanilla, you really, really have to be an excellent cook or chef to succeed with it. And then, that Israeli couscous looked mushy, bland, and I don't know. Not inspiring.

ESQ: What about her excuse that she didn't like swordfish? Does a good chef know how to cook anything that's put in front of him?

ER: Oui bien sûr. In general, chefs like everything. I mean, it's very rare that chefs don't like everything, but yeah, you have to. If you have to do something with monkey brains, then of course, you're not going to find a lot of guys who know what to do with it. But if you find some common items, you should be able to know how to cook it. Swordfish is a staple, almost, in any seafood restaurant.

ESQ: Do you think Angelo is really trying to help the other contestants, or do you think he's sabotaging them?

ER: Look, the guy comes into Excellent chef with the idea of winning, and he comes very aggressively, and he sees the game, and he's playing the game very aggressively. And he's using all his resources and brain cells to win. And sometimes I'm sure he's manipulating and he's trying to bring them under, and sometimes I'm sure he's trying to help them. Basically, in the show, he's the bad guy. But I don't know. He definitely has talent, there's no doubt. I mean, in the group, he's one of the most talented. He's one of the strongest. There's no doubt about it.


Voir la vidéo: Beyond Reality - Top Chef Masters Recap 72909